S02. Episode #6 : Le sable péruvien a bonne mémoire

Español

J’ai quitté le nombril inca pour me diriger tout droit vers la côte péruvienne. Tout paraissait parfait sur le papier ; mais sur place… j’ai vite déchanté ! Ce petit bout de route entre Cusco et Nazca (500km) consistait à traverser une plaine géante à 3500m d’altitude exposée en plein vent… Autant dire qu’il aurait fait plus chaud dans une chambre froide ! Arrivée sur la côte pacifique, j’étais tellement heureuse de retrouver un peu de chaleur, que je suis partie me balader dans le désert qui borde l’océan. Traverser la fabuleuse réserve nationale de Paracas, rouler tout droit cheveux dans le vent, longer les plages de sable rouge, puis noir, puis blanc éclatant, figer un sourire grand jusqu’aux oreilles, regarder loin à l’horizon, s’enfoncer nez dans le guidon dans les chemins rocailleux, puis sableux du fin fond de la réserve… puis crever ! Lorsque j’ai levé la tête, j’ai réalisé que mon pneu avait bien choisi son endroit pour me lâcher… Cet endroit s’appelle : le paradis sur Terre.

WhatsApp Image 2018-05-17 at 07.48.47

Une plage déserte de sable fin et blanc s’étalait sur des kilomètres devant moi, sans aucun obstacle pour rompre cette quiétude océanique. Seul le son des vagues retentissait en faisant écho contre les dunes chaudes, douces et colorées d’un dégradé de rouge, rose et jaune. Quelques baraques s’amassaient au bout de la plage. C’est dans ce mini-village de pêcheurs que j’ai passé la nuit, trouvé de l’aide pour réparer mon pneu et appris l’Histoire de cette plage dénommée Tunga. Le 8 septembre 1820, le général José de San Martín y débarquait pour libérer Lima et tout le Pérou. Pour la mémoire, l’île qui se situe en face de Tunga a été nommée : Independencia.

s02.epi6.1

A quelques kilomètres de ces plages se trouve la ville d’Ica, connue pour son étrange petite oasis au milieu du désert. On y voit des dunes, des dunes, du sable, puis soudainement de l’eau et des plantes ! La vie végétale a pris le dessus sur un mini-périmètre sableux. Le sable donne vie mais aussi inspire : à Nazca, de mystérieuses lignes tracées il y a des milliers d’années forment des dessins géants observables depuis le ciel. Qui ? Pourquoi ? Comment ? …ces géoglyphes ne s’effacent pas ?? Ce mystère insolvable attire tous les curieux du coin, contraints de s’adonner à des interprétations personnelles toutes plus farfelues les unes que les autres. La théorie d’une manifestation extraterrestre me séduit tout particulièrement.

s02.epi6.2

Les mystères historiques découverts au Pérou sont toujours très fantastiques, parfois mystiques. Arequipa est la ville blanche et coloniale du Pérou, où trônent de majestueux monastères et autres édifices catholiques renfermant secrets religieux et trésors d’or. Il y a 20 ans, des chercheurs ont découvert le corps de la petite Juanita congelé et extrêmement bien conservé (sa peau était quasiment intacte) dans le cratère d’un volcan surplombant la ville. Depuis 500 ans, elle sommeillait au sommet de ce volcan , laissant une trace des croyances et rituels incas. Juanita aurait été une offrande faite aux Dieux qui déchaînaient des éruptions volcaniques dévastant le royaume. Persuadés que les montagnes étaient vivantes et incarnaient les Dieux, les Incas sacrifiaient des enfants en offrande et les éduquaient en amont pour qu’ils acceptent l’idée de se transformer en Dieux à leur tour en mourant pour leur peuple. La société péruvienne actuelle ne porte pas de jugement, elle accepte simplement que ses ancêtres se soient construits par la croyance que l’aval céleste était absolument nécessaire pour la survie de leur peuple.

s02.epi6.3

Mon voyage est ponctué de découvertes historiques et culturelles intenses, qui me montrent jusqu’où les sociétés sont prêtes à aller pour leur survivance. La quête d’indépendance fait pousser des ailes à tout un chacun. En fonction du degré de conviction, on développe une capacité de résistance, de résilience, de courage et d’endurance pour atteindre son but. Cette ambition anime l’humain et laisse des traces à ses successeurs.


hatsApp Image 2018-05-15 at 08.09.02

2 réflexions sur “S02. Episode #6 : Le sable péruvien a bonne mémoire

  1. Ping : T02. Episodio #6: La arena peruana tiene buena memoria – Globe Bikeuse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s