T&A. Comment acheter une moto au Chili ?

Vous avez pour projet d’acheter une moto au Chili pour rouler quelques mois sur le continent. Vous entendez mille et une versions sur les procédures et les papiers requis. D’autant plus que les règles chiliennes sont souvent modifiées. Étape par étape, comment s’y prendre pour acheter une moto au Chili en 2018 ? Le mot-clé est : À JOUR.

* Se faire des contacts et être accompagné par un local

Barrière de la langue, choc des cultures, manière différente de procéder, mésententes, incompréhensions des procédures, etc. Il y a tout un tas de raisons pour lesquelles un étranger a tout intérêt à être accompagné d’un local tout au long des recherches et de la transaction.

 

* Trier les bonnes affaires

Au Chili, il y a des bonnes affaires, mais également des arnaques telles que des trafics de compteur ou trafics de châssis. Si vous avez un moindre doute sur la fiabilité de la moto ou du vendeur, ne signez pas, vous trouverez autre chose.

 

* Négocier le prix

Le prix annoncé n’est pas le prix attendu. En moyenne, la négociation peut réduire de 10 à 25% le prix de base.

 

* Vérifier les papiers que le vendeur doit fournir obligatoirement à jour

Il s’agit de :

Permisio de circulación (la taxe annuelle qu’un propriétaire de véhicule doit payer. Si ce papier n’est pas à jour, il faut payer toutes les années en retard ainsi qu’une amende).

Seguro (l’assurance qui couvre la moto est obligatoire et valable un an sur le territoire chilien seulement).

Revisión técnica (le contrôle technique, mais au sens chilien. Le CT français détaille tous les défauts mécaniques d’un véhicule. La Revisión Técnica chilienne détaille seulement le bon état et fonctionnement des feux, clignotants, tableau de bord, mais en aucun cas l’état mécanique du véhicule).

 

* Être en possession d’un RUT provisorio

Chaque chilien possède un numéro national avec lequel ils réalisent toutes leurs démarches administratives, médicales, bancaires et civiles. En tant qu’étranger, le passeport doit être accompagné d’un « numéro national chilien provisoire » pour acquérir un bien. C’est ce numéro qui apparaîtra sur la carte grise de la moto.

Pour ce faire, il faut se rendre dans un SII accompagné d’un ami chilien qui vous prête son adresse postale. En 30 minutes, on ressort avec un numéro RUT provisoire, affilié au numéro de passeport et à l’adresse de son ami.

 

* Payer la moto chez un notaire

Au Chili, beaucoup de transactions se font chez un notaire. Avec son passeport, son RUT provisoire en poche et l’argent en liquide, vous retrouvez le vendeur chez un notaire, qui se charge de faire la transaction du propriétaire auprès de la préfecture chilienne (le Registro Civil). Le service notarial est payant, et vaut environ 100€.

 

* Attendre le padrón (carte grise) pendant un mois

En sortant du notaire, il est possible de rouler légalement avec sa moto sur tout le territoire chilien (impossible de passer la frontière) en ayant en poche : le padrón au nom de l’ancien propriétaire, le papier du notaire qui atteste de l’achat de la moto, et les 3 papiers obligatoires à son nom et à jour, cités plus haut.

Au bout d’un mois, le papier notarial n’est plus valide et la transition des noms de propriétaires doit normalement être réalisée. Il faut donc se rendre dans un Registro Civil (préfecture), peu importe laquelle dans le pays, demander son padrón à son nom, et payer 850$ chilien (=1€).

 

* Rouler légalement

Les contrôles de police sont réguliers. Le conducteur doit être en possession de :

– son permis international, accompagné du RUT provisoire (numéro chilien)

– le padrón à son nom (carte grise)

– le permisio de circulacion (taxe)

– le seguro (assurance)

– la revicion tecnica (contrôle technique)

 

* Traverser les frontières chiliennes en toute légalité

Il faut présenter tous les papiers cités au-dessus, ainsi qu’une attestation notariale de domiciliation au Chili. La douane exige d’un étranger possédant une moto chilienne, de revenir au Chili pour vendre son bien, ainsi la moto ne « disparaît pas » du champ imposable chilien. Comme garantie, la douane peut demander un papier notarial qui officialise la domiciliation du touriste à l’adresse indiquée sur le RUT (résidence de l’ami).

8 réflexions sur “T&A. Comment acheter une moto au Chili ?

  1. Ping : T&A. Quel pays choisir pour acheter une moto en Amérique du Sud ? – Globe Bikeuse

  2. Kany

    Hello, merci pour cet article qui rassure (j’ai lu beaucoup de retours de voyageurs qui ne parviennent plus à passer la frontière depuis 2017). Seulement, comment fait-on quand on n’a pas d’amis chiliens (du moins pas assez proches pour se taper toutes les démarches avec nous)? J’ai vu qu’il y avait une entreprise du nom de Suzi, mais leurs tarifs me semblent prohibitifs. Sais-tu s’ils sont fiables ? As-tu d’autres pistes pour accomplir ces démarches administratives et obtenir tous les papiers ? J’arrive à Santiago ce dimanche avec mon copain et on commence à s’inquiéter de ne pas pouvoir obtenir nos précieux sésames. Merci d’avance pour tes lumières.

    J'aime

    1. Salut ! Merci pour ton message. Je ne connais pas cette entreprise, mais je ne pense pas que ce soit utile de payer pour ces démarches. J’ai rencontré à Santiago LE motard qui aide tous les étrangers à rouler en Amérique du Sud. Il est mécanicien et rend des services de bon coeur. Son nom est Johnny Moto (adresse : Av. Quilin 2608 Macul, Chile)
      Une chose est sûre, c’est qu’il vous faut ces papiers « chiliens », un genre d’identité chilienne à vous pour voyager et passer les frontières, sans quoi vous serez embêtés à la moindre occasion..
      Bon voyage !!! 🙂

      J'aime

  3. Bonjour à toi , Avec mon amie nous préparons notre voyage à moto au Chili ( 3 mois du nord au sud du chili ). On a déjà obtenu énormément d’informations grâce a ton site et on voulait te remercier. Aussi une info nous manque et ne trouve pas grand chose sur internet . On cherche à savoir si il faut ou non un permis moto pour conduire une moto au chili. Pour ma part j’ai le permis moto et la je fais la demande d’un permis internationale mais ma compagne a un simple permis voiture ? Quel genre de cylindrée peut-elle espérer conduire ? Je te remercie par avance et bonne route à toi
    Fin de la discussion
    Écrivez un message…

    J'aime

    1. Bonjour Alexandre, merci pour ton message. Pour conduire une moto au Chili, il faut le permis moto français puis demander le permis international, exactement la démarche que tu es en train de faire. Et les contrôles peuvent être aussi précis qu’en France. Par contre, je ne sais pas s’il y a une limite de puissance qu’on peut utiliser sans permis. Je vais essayer de me renseigner et je te dirai ici, si c’est possible.

      J'aime

    2. Je me suis renseignée auprès d’une amie sur place, a priori ils ne sont pas trop regardants lorsque c’est un permis étranger. Je vous conseille de lui faire faire quand-même le permis international, avec ceux qu’elle a ici en France, et d’expliquer si jamais vous avez un contrôle qu’en France c’est autorisé pour les petites motos.

      J'aime

  4. Eddy

    Rerere Bonjour 🤗
    Moi qui souhaite revendre ma future moto au nord du continent, ce n’ est pas au Chili que je vais l »immatriculer à la lecture de ton article 😥.
    Question « perso » : quel as été le prix de ta Titine?
    Merci ✌

    J'aime

    1. concrètement c’est possible, mais ils essaient de dissuader les étrangers qui achètent au Chili pour revendre ailleurs. Ils tiennent à leurs modèles reconnus et à leurs taxes, donc ils dissuadent en exigeant une adresse de domiciliation au Chili pour sortir du pays. mais avec un peu de négociation, tout est possible bien sûr ! ça reste un risque. sinon tu peux faire l’inverse et acheter une moto en Colombie et la revendre au Chili. Les modèles seront peut-être pas autant foisonnants qu’au Chili, mais ça se tente je pense.
      Je l’ai achetée 2000€, mis les pneus, ai roulé avec pour 10000km, et revendue 2000€ (à la fin elle avait 30 000km au compteur je crois).

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s