Saison 2. Episode #1 : GlobeBikeuse se véhicule !

Español

« – Salut Juan ! J’ai eu ton contact par l’intermédiaire d’une motarde suisse que j’ai rencontrée sur les réseaux sociaux. Je voudrais acheter une moto sur Santiago. Toi qui connais bien les bécanes chiliennes, tu veux bien m’aider à chercher stp ? »

– Oui, bien sûr ! Tu arrives quand ?

– Demain, du Sud.

– Tu as où dormir ?

– Non.

– Tu es la bienvenue à la maison. »

Voilà comment ont débuté mes démarches pour enfin pouvoir rouler à moto en Amérique du Sud, projet qui m’est cher depuis le tout début de mon voyage. Depuis 3 mois sur le continent, j’ai rencontré des dizaines de motards, passionnés, en groupe, en couple, en solo, en famille sur un scooter, en cross qui avale 8L/100, en 150cc qui se faufile entre tout poids-lourd, voyageant avec leur propre moto depuis l’Europe ou l’Australie, programmant de tout voir tout faire tout visiter à moto, aller d’un bout à l’autre du continent (le fameux Ushuaïa-Alaska à moto), roulant contre vents et marées, fous de traverser la Patagonie moto couchée par le vent sur des centaines de kilomètres… et ils s’en donnent à cœur joie ! A chacun son style. Moi, j’ai mis 3 mois pour trouver le mien.

epi.s2.1.1

Hébergée chez Juan à Santiago, j’ai donc banalisé une semaine pour éplucher les annonces de Yapo (leboncoin chilien) et essayer toutes les motos dispos qui me plaisaient. L’offre potable est loin d’être abondante, mais j’ai fini par mettre la main sur une Honda Falcon NX400 de 2007, petite sœur sud-américaine de la Dominator. Le comble, c’est que je ne l’ai pas trouvée sur Yapo mais sur Facebook… S’accorder sur le prix, les papiers, le transfert de propriété, la vérification mécanique et j’en passe, a été un véritable parcours du combattant. Mais quand on souhaite que nos rêves deviennent réalité, il faut s’en donner les moyens et se rappeler que tout est possible.

s02.epi1.2bis

Et quel rêve réel ! J’ai quitté Santiago dans la hâte de rouler en rase campagne, sur des routes sinueuses et désertiques, à travers les montagnes pour y découvrir des vues à couper le souffle à chaque sommet. Pour ce faire, rien de mieux que mettre le cap sur la mer. Arrivée à Concón près de Valparaíso, la vue maritime, la tranquillité des vagues, les pélicans braillant, les embruns envahissant la côte, m’ont fait prendre conscience de l’exploit réalisé.

s02.epi1.3bis

Emue et euphorique, je suis allée fêter ce nouveau départ à Valparaíso avec Hanz, mon ami Couchsurfer qui m’accueille en ce moment. Saint-Patrick oblige, j’ai bu une bonne bière « Becker »… à défaut de trouver une bonne bière « Biker » ! (Rendons à César ce qui appartient à César : ce jeu de mot n’est pas de moi.) Et aujourd’hui, j’adonne tout mon temps à la découverte de Valparaíso (ou Valpo pour les intimes), une ville colorée où l’art de chacun a le droit de s’exprimer. Cette cité est recouverte de peintures hautes en couleurs, riches en émotions, gratuites en partage. La touche artistique a envahi tous les murs, toutes les portes de rue, les escaliers, le sol, les fontaines et les toits. Pour ses habitants au style bohémien, aimer Valpo c’est la colorer.

s02.epi1.4

« Celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion. » (Augustin d’Hippone) Ce leitmotiv m’a suivie depuis que j’ai posé les pieds en Amérique du Sud. Finalement, tout vient à point à qui sait… comprendre et s’adapter au contexte dans lequel on tente son projet. Désormais, il n’y a plus qu’à profiter ! et à rouler 🙂

WhatsApp Image 2018-03-20 at 18.14.26

12 réflexions sur “Saison 2. Episode #1 : GlobeBikeuse se véhicule !

  1. Ping : Temporada 2. Episodio #1: ¡GlobeBikeuse adquiria una moto! – Globe Bikeuse

  2. Agnès

    Holà Lisa, Un grand merci à toi de nous faire partager tous ces bonheurs de ta route, magnifiques découvertes et ton écriture si plaisante, les photos également incroyables !!!
    continue à réaliser tes objectifs qui nourrissent ta passion, et nous font aussi rêver;
    On a envie d’y être et parfois d’y revenir, comme pour Valpo ;-))
    …J’imagine que ta moto te donne des ailes,
    Bonne poursuite, et Grosses Bises
    Agnès

    J'aime

    1. Coucou Agnès ! Merci pour ton chaleureux commentaire 🙂 effectivement, à défaut de me donner des ailes, la moto me donne des roues.. et ça change tout ! Valpo est une ville magnifique. Elle vaut vraiment le coup d’être sillonnée plus en profondeur ! Gros bisous 😚

      J'aime

  3. PHR

    Bonjour Lisa,

    Superbe la moto !!!! elle ne fait pas son âge….toi non plu bien sûr !!!!
    Te souhaitons une super continuation de tes périples.
    Profites un max, ton aventure est tout simplement géniale…..
    Ici, la météo poursuit inlassablement son hivernage. Le soleil est comme la SNCF jamais à l’heure et surtout pas là du tout. Il brille par son absence…..

    Bisous d’Outrepont City

    Béa et phil

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour ! Très contente d’avoir des nouvelles régulières d’Outreront City 😀
      Je prends le soleil pour toute la famille et vous envoie plein de bises ensoleillées !
      A bientôt, Lisa

      J'aime

  4. Luc

    ..ça y est ! Te voilà enfin une vraie motarde !! quelle belle monture, tu es bien fière sur ton valeureux destrier, qui je l’espère , t’emmenera j’usqu’au bout de ton périple.Ménage ta monture , roule vers de nouvelles aventures et continue à nous faire rêver ..bisous.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s