Episode #4 : Comment fêter Noël lorsqu’on voyage seul ?

Español

Instinctivement, c’est une question qui taraude tous les voyageurs solitaires : « Où et avec qui vais-je passer Noël ? ». Dans toutes les cultures et pour tout un chacun, Noël est souvent un moment important et familial. La réponse est donc simple : composer une famille avec les autres solitaires.

Pour ma part, les choses se sont organisées spontanément. Voyageant en Couchsurfing, (littéralement « surf sur les canapés »), passer Noël avec Julyana qui m’héberge en ce moment, tombait sous le sens. De fil en aiguille, comme attirées par un aimant à voyageurs seuls, nous nous sommes retrouvées au Noël le plus international d’Asunción. Autour de la table : paraguayens, mexicains, français, finlandais, brésiliens, allemands, et j’en passe. Un Noël où on travaille ses langues et où on raconte ses rites culturels de fin d’année.

epi4.1

Hémisphère Sud oblige, un énorme morceau de bœuf dorait sur le barbecue pour régaler l’assemblée. Que ce soit au Paraguay ou en Australie, le 24 au soir, on fait cuire les brochettes en short, tongs et débardeur. Le barbecue symbolise la fête, la convivialité et le partage, c’est-à-dire toutes les valeurs qu’on souhaite retrouver pour Noël. Quant à l’histoire fantasque qui crée l’effervescence de fin décembre, je me demande encore comment, sous les tropiques, les enfants peuvent croire que le Père Noël va glisser sur la neige pour déposer des cadeaux au pied du sapin en passant par la cheminée…

Cette année, pas de neige, pas de sapin, pas de Père Noël, mais les traditions culinaires étaient au rendez-vous. Nos amis avaient mis les petits plats dans les grands pour marquer cet événement et préparé -avec les moyens du bord- des mets qui rappellent l’esprit de Noël : toasts de tapenade, punch local, cidre pour faire office de champagne, et surtout une bûche au dessert ! Qui l’eut cru !?

epi4.2

L’ambiance était conviviale et familiale, malgré le fait que tout le monde ait découvert sa famille temporaire le jour J. Les rires allaient bon train, les gens allaient et venaient dans cette auberge espagnole, et la piste de danse était occupée jusqu’au petit matin. Après une bonne nuit de sommeil -c’est-à-dire 3 heures dans le hamac du jardin- une journée magnifique, chaude et ensoleillée nous attendait.

epi4.3

L’occasion rêvée pour aller faire un tour de moto autour d’Asunción. Ce 25 décembre 2017, j’ai donc fait comme tous les Paraguayens de la capitale le jour de Noël : bronzer au bord du lac de San Bernardino, où reggaeton et jeux de ballon amusent la galerie. Sur le trajet, j’ai fait l’expérience du style de conduite des autres usagers de la route paraguayenne. Autrement dit, ornières et queues de poisson à tout bout de champ…

Mais qu’importe ? Le plus magique, c’est que je sois à l’autre bout de la terre à rouler sous le soleil sur une moto paraguayenne à travers un paysage désertique et inconnu ! 🙂

Un joli cadeau de Noël !

epi4.fin2

2 réflexions sur “Episode #4 : Comment fêter Noël lorsqu’on voyage seul ?

  1. Ping : Episodio #4: ¿Cómo celebrar la Navidad cuando se viaja solo? – Globe Bikeuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s